rhcpfrance
Prochain concert dans :
Flash info :
Forum, à la une :

Traduction interview Josh Klinghoffer par Nicolas le 2013-08-29 14:31:00



Vous trouverez ci dessous la traduction de l'interview donnée par Josh Klinghoffer paru sur le site australien Fasterlouder. Merci à Claire pour la traduction.

 

JODY MACGREGOR discute avec Josh Klinghoffer au sujet de son groupe Dot Hacker et de son emploi du moment : le tour du monde en tant que nouveau membre des Red Hot Chili Peppers.

 

Josh Klinghoffer a un curriculum vitae de fou. Il a joué de la guitare et parfois de la batterie avec PJ Harvey, Beck, les Butthole Surfers et Gnarls Barkley, et il est apparu sur les albums de Warpaint, Perry Farrell, Tricky, Charlotte Hatherley et son ami de longue date de John Frusciante. Même ainsi, de nombreux fans de musique n'avaient jamais entendu son nom jusqu'à ce qu'il fut amené à remplacer Frusciante dans les Red Hot Chili Peppers.

Son propre groupe Dot Hacker - qu'il a formé avec des amis de tournée du groupe Gnarls Barkley et Hella - a dû s'adapter à leur emploi du temps chargé. Même si ils ont commencé à jouer ensemble en 2008 leur premier album, Inhibition, n'ait sorti aux Etats-Unis que l'an dernier et est maintenant sur le point d'avoir sa version australienne. C'est le genre de rock grandiloquent qui donne à Klinghoffer une chance de montrer qu'il peut aussi jouer du piano et doit plus à Radiohead et Muse que toutes les groupes sur son impressionnant CV.

Parce que le Chili Peppers ont un certain temps d'arrêt après la fin de leur tour du monde plus tôt cette année, y compris en tête d'affiche au Big Day Out, Klinghoffer a un peu plus de temps pour travailler sur Dot Hacker. Il est actuellement dans un studio de Los Angeles, où il essaye de terminer l'enregistrement de leur deuxième album avant de partir à nouveau.

 

Où en est le deuxième album ?

Il y a 15 chansons enregistrées, musicalement, et j'ai fait le chant sur deux d'entre elles. Je travaille sur la troisième aujourd'hui. La façon dont ce groupe fonctionne, juste à cause de l'ordonnancement, la bénédiction et la malédiction de cette bande est parfois nous travaillons très rapidement et les choses viennent ensemble, nous les enregistrons, mais [je suis] essayant de ne pas finir la chanson entièrement de sorte que tout le monde a une place qui leur est propre en elle et en essayant de ne pas faire trop de décisions sur les modalités ou les instruments. J'ai aussi ne pas vraiment finir la voix off jusqu'à ce que nous obtenons enregistrement, qui est en partie dû à avoir tellement d'autres choses à faire et tellement de musique sur lesquels je travaille. Font également partie de sa paresse aussi. Maintenant que nous avons 15 chansons enregistrées, il est temps pour moi de faire les choeurs et finir les paroles - découvrez la chanson écrite. Ce qui est parfois difficile parce que quand une chanson est nouveau quelques-unes des paroles sentir comme ils sont pas complètement confiance livrés. Je ne sais pas, c'est un endroit infernal pour moi de faire [rires]. C'est la façon dont nous avons fait le premier enregistrement et quand j'écoute le premier album, je parle beaucoup de cela dans les paroles et le chant. J'essaie d'aller au-delà-le maintenant et me familiariser avec les chansons plus.

 

L'horaire doit être un cauchemar, de mettre de côté un tas de temps pour cela quand vous êtes aussi dans le Red Hot Chili Peppers et les autres gars dans votre groupe ont d'autres choses aussi. Comment pouvez-vous faire cela ? Comment avez-vous mis de côté des semaines entières à se concentrer sur une seule chose ?

Le fait d'être dans les Chili Peppers, c'est que je suis loin le plus, mais j'ai aussi le calendrier le plus solidifié pour la plus longue à l'avance. Je sais exactement où je vais être et pour combien de temps je peux dire aux autres gars: «Je suis ici à partir de cette date, à cette date et je veux passer chaque seconde de cette période de travail sur nos chansons et cette bande alors j'espère que vous les gars pouvez faire ce que vous pouvez faire pour vous assurer que vous êtes disponible. "qui fonctionne normalement, même si quelqu'un doit sortir pour une journée ou un week-end, faire quelques concerts ou tout ce qu'ils ont à faire. Nous avons pu passer un peu de temps cette année à travailler sur des choses et c'est ce que nous a amenés là où nous sommes aujourd'hui: 15 chansons dans un dossier et j'espère que si je peux obtenir tout chanté sur et sonnant à la hauteur, je vais l'avoir d'ici la fin de cette année. Bien que le premier album a été enregistré en 2009, il n'a été libéré que sur l'an dernier. Je suppose en Australie, il va être publié cette année. Si je peux obtenir un autre album sorti cette année, il va mettre Hacker point sur ​​le calendrier album-par-an 60, que j'admire.

 

Vous semblez super-productif.

Après avoir fait l'album Red Hot Chili Peppers et la tournée qui a suivi, il m'a été permis de ne rien faire, seulement écrire des chansons et jouer de la musique. C'est le plus beau cadeau que je pourrais jamais demander.

 

Vous étiez ici avec les Chili Peppers pour le Big Day Out plus tôt cette année. Ces grandes tournées de festivals, j'imagine qu'elles sont assez mouvementées. Avez-vous eu la chance de vous détendre pendant que vous étiez ici ?

Ce voyage était vers la fin de notre tournée, donc nous cherchions tous à prendre autant de temps et profiter de l'Australie que nous le pouvions. Je suis allé ici plusieurs fois et il y a eu assez de temps où j'ai pu descendre à la maison de Flea à quelques heures au sud de Sydney. J'ai pu aller passer du temps sur la plage où Flea a eu une maison pendant de nombreuses années et vraiment me détendre et profiter de l'Australie loin d'une grande ville, ce que je n'avais jamais vraiment eu l'occasion de faire. Lors de ce voyage, Big Day Out, nous avons eu vraiment un peu de temps pour nous détendre. Puis nous sommes allés en Afrique du Sud, qui était incroyable. Le groupe n'avait jamais été là, ce qui est arrivé beaucoup pendant cette tournée. Nous sommes allés dans beaucoup d'endroits où les Chili Peppers n'avait jamais joué avant.

 

Qu'aimez-vous faire quand vous visitez un pays pour la première fois ?

La plus triste partie de la tournée a été un moment spécifique de la tournée - nous l'appelons «jambe», mais ce qui est confus parce que je parle de mon pied cassé - et c'est la partie de tournée où nous sommes allés à des endroits où je n'avais jamais été avant comme la Roumanie, la Bulgarie, la Turquie, l'Israël et le Liban. Pendant toute cette période de trois semaines, j'étais cloué au lit avec un pied cassé et avec un plâtre. D'un autre coté, je suis arrivé à rattraper mon retard sur beaucoup de repos et beaucoup de d'épisodes télé et des films. S'il y a quelque chose de touristique que je veux voir, je vais certainement le faire. J'ai ce luxe. Je regarde ces pauvres Anthony et Flea essayer d'aller à l'extérieur dans certains de ces endroits et c'est impossible pour eux, moi j'ai le luxe de voyager dans cette situation extraordinaire avec ces gens extraordinaires et je peux me faufiler et aller regarder ce que je veux autour de la ville en passant inaperçu, ce qui est incroyable. J'ai toujours fait ça pendant les autres tournées auxquelles j'ai participées.

 

Vous rappelez-vous très bien des concerts en Australie  ? Lesquels aimez-vous le plus ?

Je les ai tous aimés sauf j'ai eu un moment vraiment difficile à Adélaïde. Je pense que c'était après avoir que du temps libre, je pense que nous avons eu quatre jours de repos, nous étions là-bas à la maison de Flea et nous courions et jouions au basketball et faisions de la natation et tout ça fait que je pense que j'étais crevé, il était donc difficile de retourner dans le rythme après avoir été dans un si bel endroit. Mais je pense que, comme d'habitude le spectacle était beau mais j'étais mentalement ailleurs. Je me souviens que c'était un moment vraiment très dur pour moi. Perth et Melbourne, ils étaient assez magiques. Nos bons amis de Off! étaient aussi sur le Big Day Out, j'ai eu beaucoup de temps pour sortir avec l'un de mes meilleurs amis, Steve McDonald, qui joue de la basse dans Off! et il est dans le groupe Redd Kross.

 

 

 

Avez-vous la chance de voir de nombreux autres concerts de Big Day Out ?

Non, je n'ai pas pu voir trop de choses pour être honnête. Il faisait très chaud de nombreuses fois et j'ai opté de rester en dehors du soleil aussi longtemps que je le pouvais. Je suis ami avec Zach Hill, le batteur de Death Grips, j'ai pu les voir. C'était amusant. J'ai pu voir Off! évidemment, j'ai pu voir les Yeah Yeah Yeahs, qui j'aimais beaucoup. Et c'est à peu près tout ce que je peux me rappeler. Je me souviens avoir entendu The Killers jouer la chanson des Crowded House "Don't dream it's Over 'qui j'avais joué à Auckland quelques jours avant.

 

Avez-vous un délai pour finir cet album avec Dot Hacker avant d'avoir à revenir faire d'autres choses ? Allez vous travailler sur un nouvel album des Red Hot Chili Peppers ?

Oui. Il n'y a pas de délai spécifique, à part celui que l'on s'impose nous-mêmes. J'aime à penser que je l'aurai terminé d'ici la fin de Septembre, pas plus tard que cela, surtout si je peux sortir et jouer plus de spectacles avec eux cette année, avant que les Chili Peppers recommencent à travailler. Je suis vraiment impatient de me remettre au travail avec les Chili Peppers mais juste la façon dont l'année est en train de se dérouler, notamment avec Flea qui joue avec Thom Yorke, il ne me semble pas que nous allons nous atteler à un travail sérieux d'ici la fin de l'année, peut-être en Décembre. Ce qui me donne le vague sentiment que nous ne travaillerons pas sérieusement avant le début de la nouvelle année.

 

Les Chili Peppers vont aller en Amérique du Sud pour quelques concerts en Novembre et je pense que nous en avons un autre en Septembre juste avant que Flea fasse la tournée US d'Atoms for Peace. Il y a aussi des choses avec les Chili Peppers qui sont sur les rails. Je pars dans quelques semaines pour faire quelques concerts en Alaska avec les Chili Peppers et un festival à San Francisco. C'est super parce que le groupe n'est jamais complètement hors de forme. Nous pouvons continuer à nous familiariser musicalement. Principalement avec Flea partant beaucoup cette année, je peux finir cet album avec Dot Hacker avec un peu plus d'aisance, même si le temps est compté.

 

Une dernière chose que je voulais vous poser sur les Chili Peppers était ce que ça faisait de se mettre à la place de John Frusciante - Vous êtes vous senti comme le petit nouveau pendant une longue période ?

Je pense évidemment je me sentais comme le petit nouveau, mais aussi le fait que j'ai 19 ans de moins que ces gars-là - ou quelque chose comme ça - me ferait sentir comme ça de toute façon. D'un autre côté, je ne me sens pas nécessairement 100% nouveau au moment d'être à être dans leur monde et dans leur situation. J'ai fait la tournée avec eux tout au long de 2007, le gars en supplément de John et je suis allé dans des groupes qui ont fait la première partie des Chili Peppers depuis '99 ou 2000. J'ai été dans deux autres groupes qui ont fait la prmeière partie des Chili Peppers donc j'étais déjà dans la famille et bons amis avec ces gars-là et amis avec tout les gens de l'équipe, vraiment dans le monde des Chili Peppers depuis si longtemps que juste parce que je remplis un nouveau rôle désormais comme guitariste et auteur-compositeur, et un quart décisionnel, je ne me sens pas nécessairement comme le petit nouveau. Cela a aussi à voir avec ces gars-là qui sont vraiment très accueillants pour moi. Ils n'ont jamais rien fait pour me faire sentir comme le nouveau. Ils ont vraiment cherché à me ajouter à ce qu'ils ont et ils ont été rien d'autre qu'accommodants et ont tout fait pour me faire me sentir à l'aise.

 

Il est évident qu'ils ont fait cela avant, vous savez, John a rejoint le groupe et n'était pas un membre d'origine. Ils ont eu beaucoup de différents membres, comme Dave Navarro, et ils savent aussi que je suis ami avec John, j'ai passé beaucoup de temps à travailler avec lui, ils étaient très conscients et très au courant de ce que je pourrais faire en prenant ce rôle. Ils ont vraiment fait un travail incroyable pour me faire sentir bienvenu et à l'aise et en m'incluant. Il a toujours été dit que j'étais un membre à part entière, mais ils ont vraiment fait me sentir comme ça depuis le début.

 

En termes d'aller dans les traces de John, je ne pense pas que quiconque puisse être à la place quelqu'un et ne remplacera jamais une autre personne lorsque vous parlez de projets créatifs, art, écriture de chansons, peu importe. J'espère juste faire quelque chose d'aussi authentique comme il le faisait avec le groupe. John est l'un des plus étonnants, beaux, des gens créatifs que j'ai jamais eu le plaisir d'assister au travail donc je ne peux qu'espérer être proche de cela.

 

A t-il fallu un certain temps pour s'habituer à être le chanteur sur scène avec Dot Hacker ? En faisant cela, après avoir été dans des groupes, mais en n'étant pas le centre d'attention ?

Oui. Peut-être que certaines personnes peuvent aller à fond dedans et être quelque chose comme ça, je me souviens, quand j'ai joué la première fois en direct, la nervosité, le sentiment physique comme, "Oh mon Dieu, c'est de la folie." Ensuite, vous le faites quelques fois, vous devenez relax, ce sentiment s'en va. Vous vous regardez d'une manière différente et vous êtes à l'aise avec ça. Etre avec Dot Hacker, chanter et être le parolier et être le point d'attention, chaque fois que nous jouons un concert, puis ne plus le faire pendant trois, quatre mois, fait qu'il a toujours été difficile pour moi de trouver un sentiment de confort. Mais je pense que maintenant, après avoir fait une telle tournée avec les Chili Peppers où nous jouons tous les soirs, l'album de Dot Hacker est sorti, les chansons sont en quelque sorte là-bas dans le monde. Nous avons juste fait notre première ouverture de tournée pour le nouveau groupe de Cedric Bixler. Ce fut une grande expérience parce que je dois être le chanteur de mon groupe tous les soirs, et pas seulement une fois. Pour répondre à votre question, il m'a fallu une minute, mais je pense qu'avec tout ce qu'il faut faire à plusieurs reprises, vous vous enfoncez dans votre niveau de confort et vous vous mettez au travail.

 

Avez-vous des plans pour que Hacker tourne en Australie ?

J'aimerais. J'ai eu quelques mails au sujet de la sortie de l'album là-bas qui ont laissé entendre que nous pourrions venir, ce qui est une bonne nouvelle pour moi quand j'en ai entendue parler. Je suppose qu'il est question d'amener le groupe là-bas, en Décembre peut-être ? Ce qui serait absolument incroyable.

 

Source: fasterlouder.com.au

 

Pour écouter l'album inhibition:

https://soundcloud.com/orgmusic-1/sets/dot-hacker-inhibition


Dot Hacker - Inhibition - 2012       

Record Label : ORG MUSIC

Date de sortie : 01/05/2012

Référence : ORGM-1047

Support : Vinyl, CD, MP3

Producteur : Adam Samuels, Dot Hacker

01. Order/Disorder            
02. Idleidolidyl            
03. Eye Opener            
04. Discotheque            
05. Be Leaving            
06. The Earth Beneath            
07. Inhibition            
08. The Wit of The Staircase            
09. Quotes            
10. Puncture




Traduction interview Josh Klinghoffer