rhcpfrance RhcpFrance
Concert du jour :
Darien Center, NY - U.S.A
Sélection du moment :

Anthony Kiedis - Traduction Podcast SiriusXM Channel par Nicolas le 2024-02-12 15:30:56

Anthony Kiedis a fait quelques confidences au cours d'un podcast diffusé le 31 janvier 2024 sur la chaîne de radio dédiée aux "Red Hot Chili Peppers" (Whole Lotta Red Hot) exclusivement sur SirusXM.

 

Black Flag (Circle Jerks):

 

Anthony kiedis : « la première chanson que j'ai sélectionnée est une chanson appelée "Nervous Breakdown" par un groupe appelé Black Flag qui, je tiens à le préciser, est originaire de Hermosa Beach en Californie. Ils sont sortis en 1979 sur un disque du label SST et cette chanson mettait en vedette la voix de Keith Morris qui allait plus tard faire du rock avec les Circle Jerks.

 

 

Nous adorons cette chanson que nous avions l'habitude de jouer en live peut-être à la fin des années 80 comme une partie régulière de notre setlist mais nous avons aussi fait une version acoustique à Amoeba Records quand nous nous préparions à sortir nos derniers albums "unlimited love" et "return of the dream canteen". c'etait amusant de jouer dans un magasin de disques, John était assis avec une guitare acoustique jouant "Nervous breakdown" de Black Flag.

 

 

Eddie (Red Hot Chili Peppers):

 

L’autre titre que je voudrais vous présenter est une chanson appelée Eddie . Il s’agit d’une chanson que nous avons écrite durant le processus d'écriture pour "Unlimited Love".

C'était un jour triste parce que Eddie Van Halen venait de décéder et nous l'aimions lui et son groupe. Nous avons été bouleversés, même si nous savions qu'il était malade. Le départ d'Eddie de ce monde a eu un réel impact émotionnel, spirituel, psychologique et énergétique sur nous et nous sommes tous venus répéter le lendemain de la mort d'Eddie. Flea a commencé à jouer cette ligne de basse, qu'il avait écrite en apprenant la nouvelle de la mort d'Eddie et nous nous sommes tous joints à lui sans effort, ce qui arrive parfois quand nous écrivons de la musique, donc c'est une Ode à Eddie Van Halen qui s'appelle Eddie avec des solos de guitare assez intenses de John, clairement un autre clin d'œil à le vie merveilleuse d' Eddie.

 

Quand j'ai enregistré cette chanson vocalement avec Rick Rubin sur l'île de Kawai quelque temps plus tard, Rick était vraiment déconcerté par les paroles du refrain parce que c'est très non littéral et ça ne dit pas "Hey Eddie tu nous manques" tu es décédé merci" .

 

Elle fait quelques références ésotériques aux guitares Flying V et imagine ce que ça aurait été d'être Eddie, de faire des erreurs dans la vie, de sortir avec ses amis, de se livrer à la débauche, de ne pas prendre soin de soi certains jours, et toute la chanson passe par la vision de ce que ça aurait pu être d'être Eddie donc je n'aime pas toujours écrire au sens littéral extrême et Rick disait "de quoi parle cette chanson, je ne la comprends pas" . C'était mon souhait, c'est ce n'est pas vraiment fait pour être clairement compris c'est juste fait pour être ressenti donc cette chanson s'appelle Eddie.

 

 

If You Want Me To Stay (Sly & The Family Stone):

 

Le titre  "If you want me to stay" par Sly The Family Stone est sortie en 1970 et cette chanson est juste une grande chanson et elle fera fondre votre cœur et vous savez personne ne chante ou joue ou construit des chansons comme Sly et cette chanson signifiait beaucoup pour nous avant que nous ayons jamais pensé à travailler avec George Clinton, mais lors de notre toute première tournée aux Etats-Unis dans un van Chevrolet bleu avec tout notre équipement et notre sueur, notre puanteur et notre saleté entassés dans ce van et  nous avions le chanteur de Thelonious Monster, Bob Forrest qui nous a dit qu'il n'y avait pas d'autre choix que de faire une chanson.

Le chanteur de Thelonious  Monster Bob Forest était notre homme à tout faire, il était notre roadie, il était notre chauffeur, il était notre confident, il était notre ami. Nous logions dans de minuscules motels au bord de la route et nous devions être dans le Midwest, peut-être dans le Michigan, par une froide journée d'hiver, portant les mêmes vêtements que nous avions portés pendant des semaines, et j'avais un boom box et une cassette avec "If you want me to stay ".

 

 

Bob et moi écoutions la chanson en boucle et nous étions un peu compétitifs. Bob était un grand vocaliste et je cherchais juste mes marques en tant que chanteur.

Bob m'a donc mis au défi de participer à un concours de chant et j'ai accepté le défi. Je savais que je pouvais l'écraser car ce n'était pas vraiment son style. Il était plus un chanteur de blues punk rock et c'était basé sur un Funk sérieux et brisé, ce qui n'était pas le truc de Bob.

Nous avons donc trouvé une femme de ménage pour ce motel et nous l'avons prise à part au milieu de sa matinée de travail et nous lui avons demandé si elle voulait bien être le juge de ce concours de chant que nous sommes sur le point de vous présenter et elle a dit : " Oui, je veux bien ". Bob a donc tenté de chanter un couplet de " If you want me to stay " et j'ai regardé cette femme droit dans les yeux et j'ai dit : " D'accord, vous savez, voici mon interprétation " et je lui ai chanté un couplet et sans hésiter, elle m'a montré du doigt et a dit : " Il n'y a pas de concours, vous !

Bob était plus démoralisé que ce à quoi je m'attendais, je pensais qu'il s'en remettrait et qu'il continuerait son truc, mais il était écrasé. Plus tard, nous avons travaillé avec George Clinton en tant que producteur pour notre deuxième album intitulé « Freaky Styley » et c'est peut-être à cause de ce moment au motel que nous avons décidé de reprendre la chanson, ce qui était bien plus que ce que nous pouvions mâcher, surtout pour moi, et je suis devenu nerveux, comme si je devais maintenant la chanter au micro.

Je suis allé chez George et nous sommes allés pêcher pendant le week-end, vous savez, il vivait à une heure de la ville où se trouvait le studio d'enregistrement, et j'ai répété encore et encore. Je pensais que George allait me donner le secret du chant, mais en fait il m'a donné le secret de la relaxation, du plaisir, de l'amusement et de l'absence d'inquiétude.

Nous sommes allés enregistrer la piste et bien que notre version ne soit pas comparable à celle de Sly & the Family Stone, il y a quelque chose de beau et d'unique dans notre version qui est le style de guitare de Hillel Slovak qui joue à travers un amplificateur Leslie, donc vous avez ce tourbillon de sons organiques de guitare de Hal et c'est très beau

 

 

Minor Threat (Minor Threat):

 

une chanson appelée Minor Threat par un groupe appelé Minor Threat et si ma mémoire est bonne, elle est sortie en 1981.

Ian MacKaye, le chanteur et fondateur de Minor Threat, jouera par la suite dans de nombreux groupes, dont Fugazi. Quoi qu'il en soit, quand Flea et moi vivions ensemble en 1983 dans un appartement sur Hollywood Boulevard, sans porte d'entrée parce qu'elle avait été enlevée par le propriétaire, nous nous droguions, comme vous pouvez l'imaginer, et Flea en a eu assez de se sentir abîmé par tous ces abus qu'il s'infligeait à lui-même.

Il a décidé de mémoriser les paroles d'une autre chanson de Minor Threat intitulée straight edge  et c'est comme ça qu'il a planté une graine : peut-être que les drogues ne sont pas la solution, peut-être qu'il y a d'autres façons de changer ce que l'on ressent à travers la musique, l'amour, l'exploration, l'aventure et des choses qui ne vous font pas vous sentir comme le lendemain, alors flea était déprimé, il vivait ça, il était déprimé.

Il était déprimé et il a découvert Straight Edge de Minor Threat, ce qui l'a poussé à trouver un nouveau mode de vie. C'était le début de nombreux faux départs, mais la chanson que j'aimerais jouer aujourd'hui s'appelle Minor Threat. Je pense qu'elle dure environ une minute et 30 secondes.

 

 

 

Whatchu Thinkin' (Red Hot Chili Peppers):

 

La prochaine chanson que je présente s'appelle Whatchu Thinkin' . Whatchu Thinkin' est une ode à Mère Nature et au respect de la nature elle-même La chose la plus drôle à propos de cette chanson est que je savais que c'était une chanson convenable, encore une fois en référence à Rick Rubin.

Après une journée d'enregistrement des voix sur Whatchu Thinkin',Rick marchait dans son allée, je me trouvais dans ma voiture donc je ne pouvais pas l'entendre mais j'ai vu sa bouche et j'aurais juré qu'il chantait le refrain de Whatchu Thinkin'

Je me suis dit : "On a fait ça hier, il ne connaît pas encore cette chanson" J'ai ouvert la fenêtre et en fait il se chantait à lui-même le refrain de Whatchu Thinkin' et je me suis dit : "C'est bon signe, il dit : "Oh oui, j'adore cette chanson, j'adore la chanter"

 

 

Reach Out (Red Hot Chili Peppers):

 

Reach Out est sur l'album  Return of the Dream Canteen et la seule chose que j'ai à dire à propos de Reach Out, c'est qu'il n'y a pas d'autre chose à faire que de la chanter.

Quand j'ai montré à John les paroles de « reach out » et que je l'ai chanté, il m'a dit : tu sais, j'ai une chanson qui s'appelle "reach out" et j'ai dit : non, je ne savais pas, il m'a dit : oui, j'ai une chanson qui s'appelle reach out dans un de mes albums solo et j'ai dit : oh, je ne l'ai jamais entendue, je ne l'ai jamais entendue, il m'a dit : non, c'est super, c'est super que nous ayons maintenant deux chansons qui s'appellent reach out, alors quelqu'un ferait mieux de chanter reach out.

 

 

White Braids & Pillow Chair (Red Hot Chili Peppers):

 

Je suis avec ma petite amie depuis de nombreuses années et nous avons fait un petit voyage en voiture à Ventura en Californie. Nous nous sommes assis dans un vieux café vintage pour manger une cuillère grasse et j'ai vu ce couple et la femme avait apporté son propre oreiller pour s'asseoir dans le restaurant et elle était avec son compagnon qui est une sorte d'Amérindien. Je me suis dit que c'était ça les tresses blanches et les chaises coussin (White Braids & Pillow Chair), qu'ils étaient dans le coup pour la vie, et ça m'a marqué, et un jour c'est devenu une chanson, alors assez parlé de moi.

 

 

 

Mother and Child Reunion (Paul Simon):

 

il y a une autre chanson qui est en train de se faire. Il s'agit d'une chanson de Paul Simon, le même Simon de Simon and Garfunkel. Quand Simon and Garfunkle s'est séparé, il a sorti un album solo juste après ou quelque temps après et il y a une chanson qui s'appelle Mother and Child Reunion, vous la connaissez, vous ne la connaissez pas, eh bien vous la connaissez maintenant, écoutons-la.

 

 

Source podcasrt : Daniel2k1Live / Traduction : Rhcpfrance.com



Anthony Kiedis - Traduction Podcast SiriusXM Channel

Voir aussi